Site officiel de la Mairie de Saint-Coulomb

Villa de Roz-Ven

Cette villa, située au fond du joli vallon qui descend à la plage de la Touesse, est cachée dans la verdure.

En 1881, la Comtesse de Gésincourt y fit arranger et bénir un oratoire dédié à Sainte Anne. Sa fille, la Baronne de Crest, de la Ville-es-Nonais, hérita de la villa en 1907. En 1910 lorsque la villa était en vente, la marquise de Morny demanda à l’acheter. Mais la baronne de Crest refusa parce que la marquise était habillée en homme. Alors la marquise la fit acheter par son amie, l’écrivaine Colette, et la meubla entièrement. Mais la bonne entente entre les deux amies ne dura guère plus d’un an. Et la marquise, malgré de véhémentes protestations, dut quitter Roz-Ven ! Elle enleva tout le mobilier, mais pas la villa… C’était Colette qui avait signé le contrat d’achat !!!

C’est dans cette charmante villa non loin des flots déferlant sur la grève que la romancière Colette, Chevalier de la Légion d’Honneur en 1920, Présidente de l’Académie Goncourt en 1947, passa les étés de 1910 à 1924. Ce site enchanteur lui inspira plusieurs de ses romans, entre autres Le Blé en Herbe  qui a pour cadre les grèves et la campagne de Saint-Coulomb. Les premiers chapitres de ce roman parurent en feuilleton dans le journal Le Matin.

Colette a vendu le domaine qui est resté inoccupé jusqu’en 1936. Depuis cette date la propriété est dans la même famille.

Le chemin qui conduit à Roz-Ven et à la plage de la Touesse s’appelle, dit-on, le Chemin du Blé en Herbe !

Vous êtes à moins de 5 mn de deux malouinières : la Ville-Bague, La Ville-es-Treux ainsi que l’Isle du Guesclin et les vestiges du Vieux Châtel.