Site officiel de la Mairie de Saint-Coulomb

Malouinière de la Mettrie aux Louets

Appelée selon l’époque « la Mettrie-aux-Houëts » ou la « Mettrie-aux-Louëts » la question du nom se pose. Cette seconde version indiquée sur le fronton de la grille d’entrée de la cour d’honneur, nous impose de prendre cette orthographe en référence. Deux rabines permettent d’accéder aux douves et à la grille de cette malouinière. La première, classique, est située au nord et la seconde plus grande à l’ouest. Cette particularité est d’autant plus intéressante que généralement cachées peu de malouinières ont une rabine. Sur la commune seule Le Lupin, La Motte-aux-Chauff, la Ville-ès-offrans et la Grande Gâtinais en possèdent. Cette grande malouinière fut construite sur un ancien logis. Dans la cour d’honneur, à gauche on aperçoit la chapelle Sainte Cécile qui date de 1725 comme le logis. En complément de cette chapelle, il y a de très belles écuries et à gauche une maison de gardien.

Théophile Briand, poète breton du XIXème siècle, ami de l’écrivain Colette, écrit au sujet de la Mettrie-aux-Louëts : "Cette propriété, une des plus pures gentilhommières de la région, est un édifice de style régence. Derrière le château, ceinturé de douves et d’un parapet de granit, le parc est disposé comme un petit Versailles : terrasse, tapis verts et miroirs d’eau".

Il s’agit effectivement d’une malouinière à 5 travées, flanquée de deux petites ailes qui forment un ensemble somptueux. La façade arrière donne toujours sur un parc tel que décrit par Théophile Briand. L'intérieur a conservé son escalier à balustres de bois, des lambris d'un dessin très strict, des parquets à larges lames et quelques alcôves.

Béatifiée le 3 octobre 1982, la vénérable Jeanne Jugan, fondatrice de la communauté religieuse des petites sœurs des pauvres, travailla à la Mettrie-aux-Louëts de 1810 à 1816 comme « aide cuisinière » chez Madame de La Choué. Elle eut l’occasion de voir bien des pauvres venir mendier. N’est-ce pas la vue de cette misère qui l’incita à se consacrer totalement aux pauvres ?

Vous êtes à moins de 5 mn de quatre malouinières : la Fosse-Hingant, La Ville-Aze, les Courtils-Launay, Les Barreaux.